mercredi, 18 octobre 2017
French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Japanese Russian Spanish
A+ R A-

 

      

Site naturel du Grand Rocher (à Plestin-les-Grèves)

Plestin-les-Grèves
Côtes d'Armor

    Faisant face à la mer, ce dôme rocheux culmine à 70 mètres de hauteur.
    Le site, propriété du Département, a été aménagé pour les visites ; partant du parking situé en bordure de la route côtière, vous gravirez le rocher au travers de sentiers aménagés.
    Au cours de votre promenade, vous découvrirez dans les sous-bois des espèces végétales rares telles que l’ail des ours ou l’ancolie. Au sommet, un formidable panorama sur l’immense baie de la Lieue de Grève s'offrira à votre regard.
    Le Grand Rocher abrite, à son pied, des colonies de chauves-souris. Celles-ci sont installés dans des blockhaus datant de la seconde guerre mondiale.
    
    Des visites guidées sont proposées pendant l’été.
    
    Situation : le Grand Rocher est situé en bordure de la baie de Lieue de Grèves ; cette baie se trouve à environ 12 kilomètres au sud-ouest de Lannion.
   

 
      

Sillon de Talbert (à Pleubian)   

Pleubian
Côtes d'Armor

    Le Sillon de Talbert est un cordon de sable et de galets s’avançant dans la mer sur près de 3 kilomètres.
    Cette digue naturelle a été modelée, au fil du temps, par les courants du Trieux et du Jaudy.
    Le Sillon est apprécié des oiseaux : de nombreux oiseaux nicheurs (sternes, gravelots, eiders..) y vivent ; pendant l’hiver, nombre de migrateurs ( bécasseaux, courlis, bernaches, pluviers.. ) viennent y séjourner.
    La végétation y est de type dunaire ; on peut observer des espèces telles que des choux marins, des chardons marins, des oyats...
    Les abords du Sillon sont très riches en algues (vertes, brunes, rouges) ; autrefois, ces algues étaient utilisées pour amender les terres agricoles. Aujourd’hui, la Presqu’île de Lézardrieux est devenue un pôle algologique réputé ; plusieurs entreprises spécialisées dans la valorisation des algues y sont implantées.
    Certaines cartes datant du XVII ème siècle montrent un Sillon de Talbert deux fois plus long qu’aujourd’hui. Au début du XX ème siècle, le Sillon n’était jamais recouvert par la mer alors qu’aujourd’hui, lors des grandes marées, certaines parties sont recouvertes. Le sillon a donc tendance à s’enfoncer dans la mer. Depuis quelques années, le Conservatoire du Littoral, devenu propriétaire du site, met en oeuvre des actions de préservation.
    Une légende est liée au Sillon du Talbert. Celle-ci raconte qu’au cours de l’une de ses chevauchées le roi Arthur aperçoit la fée Morgane qui peigne ses cheveux sur l’Ile Talbert. Ils tombent aussitôt amoureux l’un de l’autre. Pour rejoindre Arthur, Morgane jette des galets dans la mer, dessinant ainsi le Sillon.
    
    Situation : Le Sillon de Talbert est situé à 10 kilomètres au nord de Lézardrieux ; il faut rejoindre le bourg de Pleubian puis suivre la signalisation en direction du Sillon.

 
      

La roche aux oiseaux (à Ploubazlanec)   

Loguivy
Ploubazlannec
Côtes d'Armor

L'occupation de ce site dominant l'estuaire du Trieux est très ancienne. Peu avant l'invasion romaine, un camp fortifié y est établi. Ce camp est défendu sur ses arrières par un talus et, du côté de la rivière, par une paroi verticale.

Des fouilles entreprises en 1952, ont mis à jour des éclats de silex, des grattoirs et des fragments de poterie.

 
      

Pointe de l'Arcouest (à Ploubazlannec)

L'Arcouest
Ploubazlannec
Côtes d'Armor
 
      

Pointe de Primel (à Plougasnou)

Pointe de Primel
Plougasnou
Finistère

    La presqu’île de Primel se présente comme un long éperon rocheux s’avançant dans la mer sur près de 500 mètres. A son extrémité se trouve un grand rocher du sommet duquel on domine la mer d’une hauteur de 48 mètres ; le rocher est séparé du corps de la presqu’île par un couloir profond de 8 à 10mètres de large que l’on appelle ’le gouffre’.
    Au cours des siècles, la position stratégique de la presqu’île a été disputée par de nombreux belligérants.
    Au cours des invasions normandes (IXe siècle), le site fut occupé par les Vikings.
    Puis ce furent les anglais qui investirent la presqu’île pendant la guerre de Cent ans.
    Pendant les guerres de la Ligue, ce fut au tour des espagnols d’en faire une place forte.
    En 1661, Vauban y fit aménager une batterie de deux canons en complément des travaux de renforcement du Fort du Taureau.
    Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les allemands y installèrent une batterie défensive.
    Un parcours de randonnée d’une durée d’environ 1h30 permet de découvrir le site ; au fil du parcours, le visiteur découvrira plusieurs mégalithes ainsi que les ruines d’une ancienne chapelle et d’un château.
    
    Situation : La Pointe de Primel se trouve à environ 15 kilomètres au nord de Morlaix.

 
      

Pointe du Château (à Plougrescant)

Plougrescant
Côtes d'Armor

    La Pointe du Château se trouve à l’extrémité la plus septentrionale des rivages de Bretagne.
    La succession de grands rochers de granit aux formes ciselées donne un aspect sauvage et impressionnant à la côte.
    Au large, le panorama est magnifique. A l’est, on découvre l’estuaire du Jaudy, le phare de la Corne, l’ile d’Er et, à l’horizon, le Sillon de Talbert.
    A l’ouest, on peut apercevoir, par temps clair, l’Archipel des Sept-Iles.
    La Pointe du Château fait partie du site du Castel Meur, propriété du Conservatoire du Littoral depuis 1980. Ce site de onze hectares est exempt d’urbanisation. Afin de le protéger, des aires de stationnement ont été aménagées et des sentiers balisés ont été créés. Une maison du littoral accueille les visiteurs pendant l’été.
    
    Situation : La Pointe du Château est située à 10 kilomètres au nord de Tréguier. Il faut rejoindre le village de Plougrescant puis suivre la signalisation en direction de la Pointe du Château.
   

 
      

Rocher de Napoléon (à Plougrescant)

Pors-Scaff
Plougrescant
Côtes d'Armor

    L’anse de Pors-Scaff est située à environ 2 kilomètres à l’ouest du site du Gouffre. La côte y reste rocheuse et sauvage ; des blocs de granite tout en hauteur s’élèvent en bordure du rivage.
    Parmi eux, un rocher se singularise par sa forme : son sommet a l’aspect du bicorne de Napoléon Bonaparte. Cette ressemblance lui a valu le surnom de ‘rocher de Napoléon’.
    
    Situation : Le rocher de Napoléon est situé à environ 8 kilomètres au nord de Tréguier. Il faut rejoindre le village de Plougrescant puis suivre la signalisation en direction de Pors-Scaff.

 
      

Site Naturel du Gouffre (à Plougrescant)

Plougrescant
Côtes d'Armor

    A l’ouest du site de Castel-Meur se trouve un chaos rocheux se singularisant par une énorme faille séparant deux rochers ; cette faille est appelée ‘le Gouffre’.
    Lorsque la mer devient agitée, le déferlement des vagues y est impressionnant.
    En bordure du chemin menant au Gouffre, vous pourrez découvrir la petite plage abritée de Poul Stripo ainsi que la maison entre les rochers dont la photo a fait le tour du monde.
    Vous observerez aussi des petits étangs d’eau salée. Ces étangs d’origine naturelle ont été aménagés par l’homme ; du fait de leur salinité, ils abritent une flore caractéristique.
    
    Situation : Le site de Castel-Meur est située à 10 kilomètres au nord de Tréguier. Il faut rejoindre le village de Plougrescant puis suivre la signalisation en direction du site.
  

 
      

L'Anse Cochat (à Plouha)

Plouha
Côtes d'Armor

Cette petite crique, aussi appelée Plage Bonaparte, se trouve au flanc d'une falaise abrupte.

L'Anse Cochat est célèbre pour avoir servi de point d'embarquement à des aviateurs alliés parachutés en Bretagne au cours de la seconde guerre mondiale. Au total, 140 pilotes ont quitté cette plage en huit convois.

Un monument commémoratif se trouve à proximité.

En 1973, un tunnel a été creusé dans la falaise pour faciliter l'accès à la plage.

Situation : L'Anse Cochat se trouve à environ 2 kilomètres au nord ouest du bourg de Plouha.

 
      

Pointe de Beg Hastel (à Plouha)

Gwin-Zegal
Plouha
Côtes d'Armor

La Pointe de Beg Hastel (Pointe du Château, en français) fait face à une petite île nommée 'Ile de la Mauve'.

Au bout de la pointe se trouvent les vestiges d'un ancien corps de batterie; celui-ci fut édifié à cet endroit pour protéger le mouillage 'Pierre à la Mauve' aujourd'hui abandonné.