jeudi, 14 décembre 2017
French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Japanese Russian Spanish
A+ R A-

 

      

Chapelle Notre-Dame du Tertre

Châtelaudren
Côtes d'Armor

    La chapelle du Tertre, aussi appelée ‘la chapelle rouge’, a été fondée par les Comtes du Goëllo vers 1300.
    Elle a été reconstruite vers 1400 puis modifiée à la fin du XVème siècle.
    En 1560, le clocher mur initial a été remplacé par une tour.
    La chapelle abrite un ensemble de panneaux peints datant du XVème siècle.
    Les 96 panneaux du choeur sont inspirés par des sujets bibliques, depuis la création du monde jusqu’à la Pentecôte.
    La chapelle Sainte Marguerite abrite des panneaux représentant trois vies de saint. L’histoire de Sainte-Marguerite, vierge et martyre du III ème siècle, et celle de Saint Fiacre, patron des jardiniers, occupent chacune dix-huit panneaux. La vie de Marie-Madeleine est représentée par six fresques.
    Le pardon est célébré le 15 août.
    
    
    Situation : la chapelle du Tertre se trouve à l’intérieur de la ville de Châtelaudren.
   

 
      

Chapelle Notre-Dame du Yaudet

Le Yaudet
Ploulec'h
Côtes d'Armor

    La chapelle du Yaudet domine l’estuaire du Léguer.
    Cette chapelle a remplacé, en 1861, une chapelle très ancienne détruite en 1858 ; certains éléments de l’ancien édifice dataient du XIème siècle.
    La famille de Kerninon fut à l’initiative de la reconstruction de la chapelle .
    Celle-ci comporte un clocher mur avec une tourelle d’accès ; les portails nord et sud réutilisent deux portes du XV ème siècle (avec pinacles latéraux et claveau cruciforme).
    A l’intérieur, on peut découvrir un retable du XVIIème siècle représentant la Vierge couchée avec l’Enfant Jésus.
    Selon la tradition, cette représentation de la Vierge couchée aurait un lien avec un culte pré-chrétien de la déesse de la fécondité et de la fertilité. Par ailleurs, à la racine du mot gwilioudin (signifiant en breton accoucher), on trouve la consonnance du nom Yaudet.
    Le pardon est célébré le 15 août.
    
    Situation : la chapelle du Yaudet est située à environ 5 kilomètres à l’est de Lannion, sur la rive gauche du Léguer.

 
      

Chapelle Saint-Antoine

Saint-Antoine
Pleumeur-Bodou
Côtes d'Armor

    Cette chapelle a été construite en 1844 en remplacement d’une ancienne chapelle qui tombait en ruines.
    Il s’agit de la chapelle funéraire du château de Kerduel.
    Le vitrail de la fenêtre du chevet représente Saint Antoine. Ce saint vécut en Egypte ; très pieux, il se retira, pendant plus de trente ans, pour vivre en ermite. A la fin de sa vie, il accepta des disciples ; Saint-Antoine est le père de l’ordre des antonins.
    A proximité de la chapelle se trouve une belle fontaine.
    Le pardon est célébré vers la mi-juin.
    
    Situation : la chapelle Saint-Antoine est située à environ 3 kilomètres au nord-ouest de Lannion, à proximité du château de Kerduel.
  

 
      

Chapelle Saint-Antoine

Saint-Antoine
Plouézoc'h
Finistère

    La chapelle Saint-Antoine est située au carrefour de deux voies importantes du Moyen-Age.
    Sa construction remonterait au XIII ème siècle.
    Le Chœur et les superbes boiseries, aujourd’hui en mauvais état, datent du XVI ème siècle.
    Le porche en auvent, qui datait de la même époque, a été reconstruit à l’identique récemment.
    La chapelle est dédiée à Saint-Antoine. Celui-ci vécut en Egypte ; très pieux, il se retira, pendant plus de trente ans, pour vivre en ermite. A la fin de sa vie, il accepta des disciples ; Saint-Antoine est le père de l’ordre des antonins.
    Le pardon est célébré au mois de mai.
    
    Situation : la chapelle Saint-Antoine est située à environ 6 kilomètres au nord de Morlaix ; elle se trouve en bordure de la route reliant Plouézoc’h à Lanmeur, environ 1 kilomètre après la sortie du village de Plouézoc’h.
  

 
      

Chapelle Saint-Antoine (à Tressigneaux)

Saint-Antoine
Tressigneaux
Côtes d'Armor

Cette chapelle a remplacé, au XVIe siècle, un sanctuaire. Il semble qu'à l'origine celui-ci était voué à Saint Donan (en breton Sant Anton) disciple de Saint Brieuc. Par homophonie, Saint Antoine aurait remplacé Sant Anton.

La chapelle a été fondée par Rolland de Groësquer et Jeanne de Locmaria, seigneur de Tressigneaux.

Le porche ouest, datant de 1580, comporte deux têtes sculptées représentant les fondateurs.

La tête de Rolland de Goësquer sera décapituée à la révolution et replacée ensuite.

L'édifice renferme une poutre de gloire à cinq personnages, en bois polychrome, datant du XVIe siècle ainsi qu'un bénitier (XVIe) surmonté d'une coquille Saint-Jacques.

La chapelle possède aussi un retable de maître-autel de style baroque datant de 1717, oeuvre de Nicolas Le Liffer (sculpteur à Paimpol).

De plus, la chapelle abrite un chandelier du XVIe siècle et plusieurs statues de bois polychrome représentant Saint-Antoine L'Ermite (XVIe), Saint-Nicolas (XVIIe), Saint-David jouant de la harpe.

 
      

Chapelle Saint-Blaise (à Plélo)

Saint-Blaise
Plélo
Côtes d'Armor

Cette chapelle, édifiée au XIVe siècle, était à l'origine dédiée à Saint-Gouenou.

Au XIXe siècle, un prêtre installe dans la chapelle une statue de Saint-Blaise, en provenance de La Méaugon. Par la suite, les pélerins du pardon de Saint-Blaise viendront prier le saint dans sa nouvelle chapelle qui sera rebaptisée 'Chapelle Saint Blaise'.

Saint-Blaise est un ancien évèque de Sébaste, décapité en 316 sur ordre d'Agricola, gouverneur de Cappadoce.

 
      

Chapelle Saint-Cado

Saint-Cado
Ploumilliau
Côtes d'Armor

    La chapelle Saint-Cado (Sant-Kado, en breton) date de 1758.
    Saint-Cado est connu dans la légende d’Arthur pour son évangélisation de l’enchanteur Merlin.
    La peinture centrale du retable représente Saint-Cado bénissant deux fidèles.
    A proximité se trouve une fontaine réputée guérir les écrouelles (lésions cutanées du cou consécutives à la tuberculose) ou ‘maladie de Saint-Cado’.
    Le pardon est célébré à la fin avril.
    
    Situation : La chapelle Saint-Cado se trouve à un kilomètre au nord du bourg de Ploumilliau.
   

 
      

Chapelle Saint-Carré

Saint-Carré
Lanvellec
Côtes d'Armor

    La chapelle Saint Carré est dédiée à Notre-Dame de Pitié.
    Sa construction fut décidée à la suite de trois apparitions de la Vierge à Jean Bizien, un paysan de Lanvellec, en 1660.
    La chapelle fut édifiée en 1696 et 1697. En 1875, le clocher fut détruit par la foudre et la chapelle dut être reconstruite.
    La chapelle possède un clocher mur avec une tourelle d’accès ; au-dessus du porche se trouve un oratoire extérieur.
    Des chaînes accrochées à l’une des poutres rappellent l’histoire d’un bagnard. Celui-ci, injustement condamné, fit le voeu d’un pélerinage pieds nus pour offrir ses chaînes à la Vierge de Saint-Carré, s’il était innocenté. Le véritable meurtrier fit des avoeux sur son lit de mort et le bagnard injustement accusé réalisa son voeu.
    Le pardon a lieu durant les trois jours de la Pentecôte.
    
    Situation : la chapelle Saint-Carré est située à environ 4 kilomètres au sud-ouest de Plouaret ; la direction du village de Saint-Carré est indiquée à partir de la route principale joignant Plouaret à la RN12.

 
      

Chapelle Saint-Fiacre

Saint-Fiacre
Gurunhuel
Côtes d'Armor

    Cette chapelle gothique a été édifiée au XIVe siècle. Le transept a été ajouté à la fin du XVe siècle ; le chevet et les remplages des vitraux datent du XVIe siècle.
    Le clocher-mur (avec sa tourelle d’accès au nord) a été édifié au XVIIIe siècle.
    A l’intérieur, la chapelle a conservé un autel en pierre ainsi qu’une cheminée de pierre, auprès de laquelle les personnes nécessiteuses venaient se réchauffer.
    L’extérieur de la chapelle est orné de pierres de crossette.
    En 1970, la chapelle était délabrée ; il fut envisagé de la transférer pierre par pierre à Guingamp pour y édifier une nouvelle église. Ce transfert ne se concrétisa pas et la restauration de la chapelle fut décidée ; elle s’acheva en 1976.
    A environ 200 mètres de la chapelle, on peut découvrir une fontaine.
    Le pardon est célébré au début du mois d’août.
    
    Situation : la chapelle Saint-Fiacre est située à environ 12 kilomètres au sud-ouest de Guingamp, pas très loin de l’axe routier Guingamp-Callac.
   

 
      

Chapelle Saint-Golgon

Golgon
Trégastel
Côtes d'Armor

    L’édifice a été fondé par les seigneurs de Lannion à la fin du XVI ème siècle. L’aile nord, en pierre de taille, a été ajoutée au XVIII ème siècle.
    La chapelle possède un clocher-mur à lanternon et est entourée d’un mur d’enclos.
    A proximité, on peut découvrir une croix ainsi qu’une fontaine.
    La chapelle est dédiée à Saint Golgon (ou Saint Gorgon) et Saint Dorothée, martyrs romains torturés et étranglés sous Dioclétien en 303.
    Grâce à l’action d’une association de sauvegarde, la chapelle a été restaurée récemment.
    
    Situation : la chapelle Saint-Golgon est située à environ un kilomètre au nord du bourg de Trégastel, pas très loin de la route longeant la côte.