dimanche, 24 septembre 2017
French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Japanese Russian Spanish
A+ R A-

 

      

Chapelle de Lanneven

Lanneven
Bégard
Côtes d'Armor

    La chapelle de Lanneven a été construite au cours de la seconde moitié du XVII ème siécle.
    Elle possède un clocher mur avec trois chambres de cloches et une tourelle d’accès.
    Le portail ouest, sans doute réemployé, date du XVI ème siècle.
    La chapelle est placée sous le vocable de Saint-Méen, invoqué par les lépreux et contre les maladies de peau.
    Né au Pays de Galles, Saint Méen fut un disciple de Saint-Samson ; en 545, il traversa la Manche pour rejoindre l’Armorique et y fonder un monastère dédié à Saint-Jean.
    
    Situation : la chapelle de Lanneven se trouve à environ 3 kilomètres au nord de Bégard.

 
      

Chapelle Sainte-Geneviève de Guénézan

Guénézan
Bégard
Côtes d'Armor

    La construction de la chapelle de Guénézan remonte au XVIème siècle ; elle est attribuée aux seigneurs de l’abbaye de Bégard, alors tout puissants sur la région.
    La chapelle fut le siège d’une paroisse jusqu’à la révolution.
    Suite à la constitution de la ville de Bégard (1893), la chapelle ne fut plus utilisée. En 1970, elle tombait en ruines ; sa restauration dura 3 ans, de 1976 à 1979.
    Entièrement contruite en pierres de taille, la chapelle comporte un clocher mur avec trois chambres de cloches accessibles par un escalier situé sur le rampant nord. La chapelle offre la particularité de posséder un porche latéral s’ouvrant sur sa façade nord.
    A l’intérieur, on peut découvrir un autel en pierre.
    
    Situation : la chapelle de Guénézan se trouve à environ 2 kilomètres au sud-est du centre-ville de Bégard.
   

 
      

Chapelle Sainte-Tunvel

Botlézan
Bégard
Côtes d'Armor

    Jusqu’à la Révolution, cette chapelle était une église paroissiale. L’édifice présente un assemblage de constructions de différentes époques.
    Le transept sud et le bas-côté semblent dater du XV-XVIe siècle. Le clocher de type Beaumanoir avec sa tourelle d’escalier date de 1746 .
    Sainte-Tunvel était l’une des 11000 vierges, compagnes de Sainte-Ursule, martyrisée à Cologne en 383.
    
    Situation : le village de Botlézan se trouve à environ 2 kilomètres à l’ouest de Bégard.
   

 
      

Chapelle Notre-Dame de Pendreo

Pendreo
Belle-Isle-en-Terre
Côtes d'Armor

    La construction de la chapelle remonte au XVème siècle ; elle était probablement à cette époque la chapelle d’un monastère de moines templiers.
    On peut y découvrir un magnifique jubé datant du XVIème siècle ; la face du jubé tournée vers l’autel est décorée de feuillages et d’entrelacs d’inspiration celtique ; l’autre face représente les douze apôtres.
    Les vitraux du Choeur furent offerts en 1931 par Sir Robert et Lady Mond, en mémoire de la famille Le Manach.
    Par le passé, on venait y implorer la Vierge pour la guérison des enfants malades de la coqueluche (drev signifiant coqueluche en breton), avant de se rendre à la fontaine miraculeuse.
    Le pardon est célébré le 3 ème dimanche de juillet.
    
    Situation : la chapelle de Pendreo se trouve à environ 1 kilomètre au nord de Belle-Isle-en-Terre.
   

 
      

Chapelle de Notre-Dame de Danouët

Le Danouët
Bourbriac
Côtes d'Armor

    La chapelle du Danouët est un édifice rectangulaire flanqué d’une chapelle latérale nord, celle située au sud ayant disparu.
    Sa construction remonte au XVIème siècle ; toutefois, certains de ses éléments (fenestrage du chevet, arcade de la chapelle nord) sont plus anciens et remontent au XIVème siècle.
    Sur sa façade sud, la chapelle présente un meneau fleurdelysé datant du début du XVIème siècle.
    Durant la période de la révolution, le marquis de Lafayette, qui possédait plusieurs terres nobles aux alentours, se proclama seigneur fondateur de la chapelle.
    Le clocheton a été ajouté en 1920.
    En 1970, la chapelle tombait en ruines ; une association de sauvegarde regroupant les habitants du quartier se constitua.
    Depuis, la chapelle a bénéficié de plusieurs tranches de restauration ; des travaux restent encore à accomplir.
    Le pardon est célébré le 15 août ; à cette occasion, l’association de sauvegarde organise le festival de danse plinn du Danouët.
    
    Situation : la chapelle du Danouët est située à environ un kilomètre au sud de Bourbriac.
   

 
      

Chapelle Saint-Houarneau

Saint-Houarneau
Bourbriac
Côtes d'Armor

     La construction de la chapelle Saint-Houarneau remonte au XVIème siècle.
    Au moment de la Révolution, le marquis de Lafayette, héros de l’indépendance américaine, en eut la possession.
    Au début du XIXème siècle, il fut question de raser la chapelle qui tombait en ruines ; les pierres devaient être réutilisées à la rénovation de l’église paroissiale. Toutefois, grâce à M Pallier, ancien maire de Bourbriac et habitant du quartier de Saint-Houarneau, la reconstruction de la chapelle fut décidée.
    La chapelle est vouée à Saint Hervé (en breton Saint-Houarneau), saint protégeant de la menace des loups et de la peur. Selon la tradition, Saint Hervé, moine breton du VIème siècle, domestiqua le loup qui avait égorgé l’âne de son ami.
    Le pardon est célébré le quatrième dimanche du mois de juillet.
    
    Situation : La chapelle Saint-Houarneau est située à environ 4 kilomètres au sud-ouest de Bourbriac.

 
      

Chapelle de Keranroux (à Bréhat)

Keranroux
Bréhat
Côtes d'Armor

Pendant plusieurs siècles, la chapelle de Keranroux a été le siège d'une chapellenie distincte de Bréhat-bourg ; elle a été rattachée à la paroisse de Bréhat en 1700.

En 1795, l'édifice a été vendu comme bien national, puis racheté par les habitants.

En 1860, la chapelle actuelle a remplacé l'ancienne chapelle située à proximité.

De plan rectangulaire, l'édifice possède un chevet à pans coupés.

La chapelle conserve une statue de Notre-Dame de Keranroux cachée par les habitants pendant la Révolution sur l'îlot de Roc'h-ar-Velen, dans l'anse de la Corderie ; elle contient aussi plusieurs ex-votos offerts par des marins reconnaissants.

Situation : La chapelle de Keranroux se trouve au sud-ouest de l'île nord de Bréhat..

 
      

Chapelle Saint-Michel (à Bréhat)

Saint-Michel
Bréhat
Côtes d'Armor

Cette chapelle est édifiée à la fin du XVIIIe siècle sur le point culminant de l'île, à 33 mètres au dessus du niveau de la mer.

Beaucoup d 'édifices dédiés à l'Archange Saint-Michel ont ainsi été édifiés sur des points culminants.

Pendant la Révolution, la chapelle est utilisée comme corps de garde et magasin à poudre ; la bâtisse attenante est probablement construite à cette époque pour servir comme dépôt des ustensiles de batteries.

La chapelle est reconstruite en 1860.

Du fait de la couleur blanche de ses murs et de son toit en tuiles de couleur orange, l'édifice a longtemps servi d'amer pour la navigation.

La chapelle a été entièrement restaurée il y a quelques années.

Situation : La chapelle Saint-Michel se trouve au nord-ouest de l'île sud de Bréhat.

 
      

Vestiges de la chapelle Saint-Riom (à Bréhat)

Saint-Riom
Bréhat
Côtes d'Armor

Cette chapelle fut construite au XIIe siècle. De plan rectangulaire, l’édifice mesurait neuf mètres de long sur dix de large.

Aux XIIe et XIIIe siècles, la chapelle servait aux lépreux. Une auge encore visible aurait servi à leur baptême.

A côté de la chapelle existait autrefois une maladrerie et un cimetière pour les lépreux.

Pendant la Révolution, en 1794, la chapelle fut vendue comme bien national mais ne trouva pas preneur.

Aujourd’hui en ruines, la chapelle conserve une statue de Saint Riom, un moine évangélisateur du VIIe siècle.

Situation : La chapelle Saint-Riom se trouve à l’extrémité nord de l’Ile, non loin du phare du Paon.

 
      

Chapelle Notre-Dame du Tertre

Châtelaudren
Côtes d'Armor

    La chapelle du Tertre, aussi appelée ‘la chapelle rouge’, a été fondée par les Comtes du Goëllo vers 1300.
    Elle a été reconstruite vers 1400 puis modifiée à la fin du XVème siècle.
    En 1560, le clocher mur initial a été remplacé par une tour.
    La chapelle abrite un ensemble de panneaux peints datant du XVème siècle.
    Les 96 panneaux du choeur sont inspirés par des sujets bibliques, depuis la création du monde jusqu’à la Pentecôte.
    La chapelle Sainte Marguerite abrite des panneaux représentant trois vies de saint. L’histoire de Sainte-Marguerite, vierge et martyre du III ème siècle, et celle de Saint Fiacre, patron des jardiniers, occupent chacune dix-huit panneaux. La vie de Marie-Madeleine est représentée par six fresques.
    Le pardon est célébré le 15 août.
    
    
    Situation : la chapelle du Tertre se trouve à l’intérieur de la ville de Châtelaudren.