samedi, 18 novembre 2017
French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Japanese Russian Spanish
A+ R A-

 

Le Moyen-Age

  Vers l’an 800, la Bretagne est soumise par Charlemagne.
  Après la mort de Louis Le Débonnaire, Nominoé, gouverneur de Bretagne, soulève les bretons contre les francs et les vainc à Ballon près de Redon en 845. Nominoé devient roi de Bretagne ; son fils Erispoé lui succède puis Salomon.

  A la fin du IXe et au début du Xe siècles, les normands mènent des attaques ravageuses en Bretagne ; ceci conduit à de nombreux massacres et destructions de monuments. On assiste ainsi à la destruction du monastère de Tréguier et au transfert des reliques de Saint Tugdual à Laval.
  Alain Barbe-Torte parvient à repousser les Vikings et devient Duc de Bretagne en 937.

Trégor - Lanmeur - Chapelle de Kernitron  La période plus calme qui suit voit la construction dans le Trégor d’édifices de style roman. Certains d’entre eux ont traversé le temps.
  Ainsi, la crypte de l’église Saint-Mélar à Lanmeur date du Xe siècle. Celle de l’église de Bourbriac remonte au XIe siècle.
  La tour Hastings de la cathédrale de Tréguier date du Xe siècle.
  L’église Saint-Jacques de Perros-Guirec, les chapelles Saint-Léonard à Guingamp, de Kernitron (photo) à Lanmeur et de Brélévenez à Lannion conservent des éléments d’architecture romane datant du XIIe siècle.

  L’ordre monastique des cisterciens s’installe à Bégard au XIIe siècle ; cet ordre créera un domaine important et sera à l’origine de la construction d’édifices religieux dans la région (notamment la chapelle de Guénézan à Bégard et la chapelle Notre-Dame de Cîteaux à Trébeurden).

  Les ordres militaires sont aussi présents ; ainsi les moines hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem créent une Commanderie au Palacret à Saint-Laurent ; celle-ci sera à l’origine de la construction d’églises (Runan, Saint-Laurent) et de chapelles (Saint-Jean de Trévoazan).